• Clichés, (petits) clichés...

     

    J'ai trouvé ce questionnaire sur le blog de Sedenta ; il s'agit de 75 questions (il faut s'accrocher...) pour savoir si votre roman échappe ou non aux clichés du genre. Je me suis dit qu'il serait amusant de mettre les Lames d'Argent à l'épreuve !

     

    1. Est-ce qu'il ne se passe rien durant les cinquante premières pages ?

    Seulement quelques types louches, quelques enlèvements et une ou deux attaques de dragons.

    2. Est-ce que votre personnage principal est un jeune commis de ferme aux origines mystérieuses ?

    Non, mais j'aimerais beaucoup voir Deymos avec une fourche.

    3. Est-ce que votre personnage est l'héritier du trône mais ne le sait pas ?

    Non. Le prolétariat vaincra !

    4. Est-ce que votre histoire porte sur une jeune personne qui devient adulte, gagne un grand pouvoir et défait le grand méchant pas beau ?

    Mes héros sont tous des adultes. Y a pas marqué "garderie". Et mes méchants sont tous très beaux !

    5. Est-ce que votre histoire narre une quête pour un objet magique qui va sauver le monde ?

    Oui (mea culpa !) (1)

    6. Ou alors d'un objet qui va détruire le monde ?

    Pas les deux à la fois, quand même !

    7. Est-ce que votre histoire se déroule autour du prophétie parlant de l'"Elu" qui sauvera le monde, tous les gentils clampins et les gentilles forces du Bien ?

    Pas de prophétie, désolée ! Et en l'occurence, les forces du Bien, c'est un mercenaire égoïste, une magicienne ratée et une bande de nobles qui voudraient bien garder tout le pouvoir pour eux tout seuls. Que des gens très recommandables, quoi.

    8. Est-ce que votre roman contient un personnage dont le seul rôle est d'apparaître au hasard et de donner des informations ?

    J'en connais qui seraient bien contents, s'il existait des gens comme ça...

    9. Est-ce que votre roman contient un personnage qui est en réalité un Dieu déguisé ?

    Pour ça, il faudrait déjà qu'il y ait des dieux.

    10. Est-ce que le grand méchant pas beau est en vérité le père du personnage principal ?

    Non. Le grand méchant pas beau est le personnage principal.

    11. Est-ce que le roi de votre monde est un gentil roi abusé par un méchant magicien ?

    Non. Les rois ne sont pas gentils et les magiciens sont pires.

    12. Est-ce que le terme "magicien distrait" décrit un de vos personnages ?

    Non. La seule magicienne de la troupe est aussi la seule à avoir un minimum de ce truc mou qu'on appelle le cerveau. Vous connaissez ?

    13. Pareil pour "un guerrier puissant, au coeur tendre, mais limité du point de vue intellectuel" ?

    Un coeur ? Quel coeur ?

    14. Pareil pour "un sage aux grandes connaissances, mystique, qui refuse de donner des indications sur le déroulement de l'histoire pour des raisons personnelles et mystérieuses" ?

    Non. C'est déjà suffisamment compliqué sans que les personnages s'amusent en plus à faire de la rétention d'information.

    15. Est-ce que les personnages féminins de votre roman passent beaucoup de temps à se faire du mouron sur leur apparence physique, surtout quand le personnage principal traîne dans le coin ?

    Non. Le personnage féminin est le seul à ne pas s'occuper de son apparence physique, en fait. Et quand le personnage principal traîne dans le coin, on préfère ne pas se faire remarquer, en règle générale.

    16. Est-ce qu'un personnage féminin est uniquement là pour être capturé et secouru ?

    Non. Aucune. Jamais. Même si certaines aimeraient bien...

    17. Est-ce qu'un personnage féminin n'existe que pour incarner les idéaux féministes ?

    Il faudrait d'abord que quelqu'un leur explique la notion d'"idéaux".

    18. Est-ce que les termes "une aide cuisinière plus confortable avec une poêle à frire qu'avec une épée" décrivent un de vos personnages féminins ?

    Et bien... non.

    19. Est-ce que les termes "une guerrière plus confortable avec une épée qu'une poêle à frire" décrivent un de vos personnages féminins ?

    Mais qu'est-ce que c'est que cette obsession pour la friture ? Non, pas de guerrière.

    20. Est-ce qu'un personnage de votre roman est parfaitement décrit par les termes "un nain renfrogné" ?

    Je me demande bien ce que les héros feraient d'un nain.

    21. Même chose pour "un demi-elfe déchiré entre son héritage humain et son héritage elfe" ?

    J'ai un demi-démon, mais il est plutôt satisfait de sa condition, et il n'a pas d'héritage.

    22. Avez-vous fait en sorte que les elfes et les nains soient amis, juste pour faire différent ?

    Les elfes n'ont pas d'autres amis que les elfes. Ils aimeraient bien, mais c'est difficile de se faire des amis quand on pense que le jeu le plus drôle qui existe au monde c'est de suspendre un type par les pieds et de lui faire manger ses oreilles.

    23. Est-ce que tous les personnages d'une taille inférieure à 4 pieds sont uniquement là pour le comique ?

    Les Lames d'Argent, c'est comme Space Mountain : il y a une taille minimum pour entrer.

    24. Pensez-vous que les deux seules utilisations d'un bateau sont le piratage et la pêche ?

    La contrebande et la chasse à la baleine, ça compte ? Non, il n'y a pas beaucoup de bateaux : le personnage principal a le mal de mer.

    25. Ignorez-vous quand la machine à faire des bottes de paille a été inventée ?

    Oui, et si quelqu'un pouvait me donner l'info, ce serait gentil à lui ! Mais il n'y a pas de bottes de pailles dans mon roman, de toute manière.

    26. Est-ce que vous avez dessiné une carte pour votre roman qui indique des lieux tels que "les Terres Maudites", la "Forêt de la Peur", le "Désert de la Désolation", les "Toilettes de Nev" ou n'importe quoi qui contienne "de la Ruine" ?

    La ruine, c'est partout où passe mon personnage principal. Mais j'ai un Bois des Vampires et des Plaines Souffrantes, j'avoue... (1)

    27. Est-ce que votre roman comprend un prologue incompréhensible tant que nous n'avons pas lu tout le livre, et encore ?

    Pas dans le premier tome, mais le prologue du deuxième est assez incompréhensible, c'est vrai ! (0,5)

    28. Est-ce le premier tome d'une trilogie ?

    Arg, oui ! Mais ça ne tenait pas dans un seul livre... (1)

    29. Voire de 5 ou 10 tomes ?

    Non, quand même pas. Mais j'aimerais bien, un jour !

    30. Est-ce que votre livre est plus épais que l'annuaire (pages jaunes et pages blanches) de Paris ?

    Je n'ai jamais vu l'annuaire de Paris (autre chose à faire quand je vais à Paris), mais je pense que non.

    31. Est-ce que rien ne se passe dans le précédent livre que vous avez écrit, mais que vous pensez que vous êtes encore très loin de finir votre "histoire" et que cela nécessite un grand nombre de séquelles ?

    Non, j'ai horreur de ça.

    32. Est-ce que vous écrivez des préquelles à votre série de livres, même si celle-ci n'est pas encore finie ?

    Au risque de me répéter, j'ai horreur de ça !

    33. Est-ce que votre nom est Robert Jordan et avez-vous menti comme un arracheur de dents pour aller aussi loin ?

    Non. Je suis blanche comme l'agneau !

    34. Est-ce que votre livre est basé sur vos parties de jeu de rôle avec vos amis ?

    Je ne fais pas de jeux de rôle.

    35. Est-ce que votre roman contient des personnages transportés du monde réel vers un monde fantasy ?

    Non.

    36. Est-ce que certains de vos personnages principaux ont une apostrophe ou un tiret dans leur nom ?

    Je réfléchis... Non, pas dans ce livre-là !

    37. Est-ce que certains de vos personnages ont un nom de plus de trois syllabes ?

    Je dirais non, mais j'ai beaucoup de personnages...

    38. Est-ce que vous ne voyez rien d'anormal à avoir deux personnages venant du même petit village appelés "Tim Umber" et "Belthusalanthalus al'Grinsok" ?

    Pour un village, ce n'est pas normal, mais pour une grande ville où tout le monde se croise, ce serait curieux que tout le monde ait le même genre de noms.

    39. Est-ce que votre roman contient des orcs, des elfes, des nains ou des hobbits ?

    Uniquement des elfes.

    40. Pareil pour des "orkens" et des "nahins" ?

    Non.

    41. Est-ce que vous avez une race qui commence par "demi-" ?

    Tout le monde se mélange, donc il y a beaucoup de demi, mais on les appelle des bâtards et ce ne sont pas des races.

    42. A n'importe quel moment de votre histoire, est-ce que vos personnages principaux prennent un raccourci à travers d'anciennes mines naines ?

    Non.

    43. Est-ce que vous écrivez vos scènes de batailles après les avoir jouées dans votre RPG favori ?

    Je ne fais pas de RPG non plus.

    44. Est-ce que vous avez créé les fiches de personnages de tous vos personnages principaux dans votre RPG favori ?

    Même réponse, et je ne fais les fiches de personnages qu'après avoir écrit le livre.

    45. Est-ce que vous faites des piges pour Wizard of the Coast ?

    Non.

    46. Est-ce que des tavernes existent dans votre livre uniquement pour que vos personnages puissent s'y bagarrer ?

    Non. S'y faire recruter par des types louches ou jouer aux cartes avec d'autres types louches, à la rigueur.

    47. Est-ce que vous pensez savoir comment le féodalisme marchait alors qu'en vérité vous n'y connaissez rien ?

    Je pense que j'ai les bases... Mais il n'y a pas de féodalisme dans mon livre, alors franchement...

    48. Est-ce que vos personnages passent une quantité de temps démesurée à voyager d'un endroit à un autre ?

    Heu... oui. (1)

    49. Est-ce que l'un de vos personnages principaux pourrait dire aux autres quelque chose qui pourrait vraiment les aider dans leur quête mais ne le fait pas rien que pour ne pas gâcher l'intrigue ?

    Au contraire, ils se disent des tas de choses inutiles.

    50. Est-ce que vos utilisateurs de magie lancent des sorts facilement identifiables en tant que "boules de feu" et "éclairs" ?

    Oui. (1)

    51. Avez-vous déjà utilisé le terme "mana" dans votre roman ?

    Non, jamais.

    52. Avez-vous jamais utilisé le terme "armure de plates" dans votre roman ?

    Non.

    53. Les Cieux aient pitié de vous, utilisez-vous le terme "points de vie" dans votre ouvrage ?

    Je pense que d'aucuns se seraient bien moqués de moi si ç'avait été le cas.

    54. Ne réalisez-vous pas combien l'or pèse en vérité ?

    Lourd. Mais si mes personnages avaient les moyens de tester le poids de l'or, ils ne seraient pas dans cette galère !

    55. Pensez-vous que les chevaux puissent galoper toute la journée sans se reposer ?

    Ca m'aurait épargné un paquet d'embêtements, tiens !

    56. Est-ce que, dans votre roman, un personnage se bat pendant deux heure en armure de plates complète, chevauche pendant quatre heures puis fait délicatement l'amour à une servante consentante dans la même journée ?

    On doit vraiment garder l'armure pour la dernière partie ?

    57. Est-ce que votre personnage principal a un marteau, une hache, une lance ou toute autre arme magique qui revient automatiquement quand il la lance ?

    Non. Pour qu'elle revienne, il faut non seulement qu'il aille la chercher, mais en plus, il faut qu'il paye.

    58. Est-ce que dans votre roman quelqu'un plante une personne avec un cimeterre ?

    Pas la peine, avec une épée, ça marche très bien.

    59. Est-ce que quelqu'un plante une personne portant une armure de plates ?

    Personne ne porte d'armure de plates.

    60. Pensez-vous que les épées pèsent dix livres ou plus ?

    Ben, ça dépend de l'épée.

    61. Est-ce que le héros tombe amoureux d'une femme inaccessible qu'il atteindra plus tard ?

    Amoureux ? Pour quoi faire ?

    62. Est-ce qu'une large partie de l'humour de votre roman consiste en des jeux de mots ?

    J'en doute.

    63. Est-ce que votre héros est capable de résister à plusieurs coups de l'équivalent fantasy d'un marteau de dix livres mais est tout de même menacé par une frêle donzelle avec une dague ?

    Ca m'étonnerait beaucoup, mais j'aimerais bien voir ça !

    64. Pensez-vous qu'il faut, habituellement, plus d'une flèche dans la poitrine pour tuer un homme ?

    Ca dépend de la taille de la flèche, de la puissance de l'arc, de la constitution de la cible, du point où se loge la flèche...

    65. Ne réalisez-vous pas qu'il faut des heures pour faire un bon ragoût, ce qui en fait un mauvais choix pour un repas "sur la route" ?

    Mes héros ne mangent pas de ragoût. En même temps, vu qu'ils mangent un peu n'importe quoi, je ne crois pas qu'un mauvais ragoût les dérangerait.

    66. Avez-vous des barbares nomades, vivant dans la toundra et consommant baril sur baril d'hydromel ?

    Y a pas de toundra, y a pas de nomades, y a pas de barbares (sauf les elfes, mais ce sont des barbares très civilisés et ils ne tiennent pas l'hydromel.)

    67. Pensez-vous qu'hydromel est juste un joli mot pour remplacer bière ?

    Non. Et à vrai dire, je m'en fiche un peu.

    68. Est-ce que votre histoire implique un certain nombre de races différentes ayant chacune un roi, un pays et une religion ?

    Dutou.

    69. Est-ce que la guilde des voleurs est l'organisation la mieux organisée et comptant le plus de monde dans votre monde ?

    Pas de guilde non plus.

    70. Est-ce que le grand méchant pas beau punit les erreurs insignifiantes par la mort ?

    Les méchants, non. Les gentils... ça dépend. (Et il n'y a toujours pas de grand méchant pas beau.)

    71. Est-ce que votre histoire raconte les aventures d'une équipe de guerriers de top niveau qui prennent en chemin un barde nul au combat mais qui joue du luth ?

    Mes héros ne sont pas très mélomanes.

    72. Est-ce que le "Commun" est la langue officielle de votre monde ?

    A l'époque où se déroule l'histoire, tout le monde parle la même langue depuis longtemps et cette langue ne s'appelle pas le "commun".

    73. Est-ce que la campagne de votre monde regorge de tombes et de cimetières remplis d'anciens objets magiques que personne n'a pensé à voler durant tous ces siècles ?

    C'est-à-dire que dans le cas où quelqu'un se ferait enterrer avec un objet magique, je pense que ses copains reviendraient dès la nuit tombée pour le récupérer et le revendre. Y a pas de petit profit.

    74. Est-ce que votre livre est, de façon basique, une réécriture du Seigneur des Anneaux ?

    Je n'oserais jamais.

    75. Relisez cette question et répondez franchement.

    Je n'oserais toujours pas.

     

    6,5 points ! Mais je ne sais pas si ça veut dire grand-chose, franchement...

    Si ce questionnaire vous a intéressé ou si vous êtes seulement à la recherche d'une excuse pour ne pas faire les millions de choses que vous devriez faire au lieu de errer sur la toile, en voici deux autres : celui de Sedenta et celui de l'Illuscrivaine. Bonne lecture !

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Ginao
    Mardi 29 Mars 2011 à 19:34

     

    Le pseudo te dira sûrement quelque chose puisqu'il est de moi ne l'oublions pas quand même^^

    À moi je vois très bien deymos à 13 ans avec une fourche et un brins de paille dans la bouche.

    Avec un nain et une poêle à frire comme arme.

    zembria enfermé en haut d'une tour et liden qui "vole" a son secours.

     bis

    2
    machine à écrire
    Mercredi 30 Mars 2011 à 17:13

    Reconnue ! Oh, ouais, Deymos avec une fourche et un nain à poêle à frire (adjugé.) Pis un banjo, pendant qu'on y est, ça fait bien, le banjo.

    Bizz !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :