• Ce violet qui vous va si bien

    L'autre jour, pendant que j'essayais de ne pas me faire boulotter les fesses par un ours sur Skyrim (bam ! placement de produit, et re-bam ! mot-clé sur tous les moteurs de recherche), je réfléchissais (oui, j'avais le temps, parce qu'on se promène quand même pas mal, dans ce jeu) à la création des Lames d'Argent et aux premiers personnages que j'ai développés.

    Pour lancer un roman de fantasy, il faut donc un guerrier (qui pourra, en cas de faille scénaristique, résoudre n'importe quel problème en balançant des grands coups d'épée un peu n'importe où), une espèce de petite chose tendance elfe (ça fait joli) et évidemment des magiciens.

    Deymos ne se débrouillait pas trop mal en armure, Nephtys (considérée par ma chère et tendre frangine comme le personnage le plus inintéressant du multivers romanesque) réussissait plus ou moins à se servir d'un arc et Délion avait de jolis cheveux, mais il manquait toujours quelqu'un capable de jongler avec des boules de feu et de soigner très opportunément tous les petits bobos de tout le monde : et c'est ainsi que Zembria (considérée par ma chère et tendre frangine comme le personnage féminin le plus happy-happy du multivers romanesque) a vu le jour.

    Ce violet qui vous va si bien

     

    A propos de Zembria...

    C'est sans aucun doute le personnage des Lames que je préfère. En-dehors des personnages de mes rédactions en primaire, c'est l'un des premiers que j'ai créés, en même temps que Deymos. Vous tous, qui lisez ou écrivez de la fantasy, saurez de quoi je parle : dans tous ces univers, il est toujours assez utile d'avoir sous la main un personnage qui, jamais sorti de chez lui, peut offrir au lecteur un point de vue assez semblable au sien et lui permettre donc de découvrir les curiosités du monde dans lequel il évolue. L'intérêt de Zembria, c'est que bien qu'ayant vécu enfermée dans une tour pendant une grande partie de sa vie, elle reste un rat de bibliothèque méchamment érudit, ce qui me permet de confronter ce qu'elle découvre de la vraie vie avec ses connaissances livresques.

    Zembria est un personnage que j'ai vraiment eu plaisir à développer. C'est une fille pragmatique (ce que sont tous les magiciens des Lames), mais contrairement aux autres, elle n'est pas encore complètement dénuée de scrupules et, en somme, on peut dire d'elle qu'elle est une gentille fille. Je la soupçonne d'avoir un petit faible pour Deymos, mais ça ne s'est jamais vraiment confirmé ; et puis, honnêtement, en dehors de quelques poussées hormonales qui lui font trouver séduisants les héros ténébreux et renfrognés au passé lourd et mystérieux, Zembria est, j'en ai peur, un peu trop maligne pour avoir avec lui une véritable relation.

    Quelques détails pèle-mêle : 

    L'endroit d'où elle vient : un village minuscule, perdu au fin fond de l'Orprovince ; elle a passé ses jeunes années dans la ferme familiale, avant que la progéniture de son frère n'envahisse tout l'espace disponible et qu'elle soit forcée de s'en aller sous peine de s'installer définitivement dans la grange.

    Ce qu'elle aime : les chevaux, les légendes à propos de mystérieux artefacts, le mot "artefact", lire tard le soir, la subtilité des jeux politiques, voyager à travers le Continent (souvent à la recherche d'artefacts), tenir son journal, discuter autour d'un bon repas.

    Ce qu'elle n'aime pas : patauger dans la boue, expliquer les choses, devoir s'occuper de ses cheveux, les gens qui ne respectent pas le système de classement de sa bibliothèque, les gens qui tripotent ses artefacts, réexpliquer les choses, les enfants, les elfes.

     

    Merci mille fois à mon incroyable frangine pour son incroyable dessin ! Allez donc jeter un coup d’œil à sa galerie sur deviantArt ! (et plus vite que ça) et hasta la vista, tout le monde ! J'espère vous revoir bientôt dans le coin !

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :