• Bienvenue sur le Continent !

     

    Le Continent, c'est sous ce nom que les habitants des Cinq Provinces désignent l'ensemble du territoire, dont personne n'a pris la peine de mesurer la taille exacte (en vérité, tout le monde s'en moque.)

    Un océan, le Tumulte, et deux mers, la Mer Sombre et la Mer des Perles, entourent le Continent ; la Mer Sombre, qui contourne l'Orprovince, le Virlandaska et l'Aélis, est la plus fréquentée.

    D'un point de vue strictement humain / elfique / draconique / sylvain / autres, le Continent se divise en cinq provinces (les Cinq Provinces) que sont l'Orprovince, le Virlandaska, l'Aélis, la Province du Centaure et la Drakolia. Du point de vue des phoques, on n'en sait rien et on s'en fiche.

     

          Orprovince : on l'appelle aussi "Province des rois", car au cours des siècles, il s'est établi en Orprovince une tradition de rois réputés pour leur justice, leur droiture et leur loyauté. Sa capitale fut d'abord Moirétoile, puis Combelune, puis de nouveau Moirétoile, après sa reconquête. L'Orprovince reste avant tout un royaume de cités et ses grands centres urbains, comme Combelune ou Ambrune, sont renommés sur tout le Continent.

          Virlandaska : sans doute la contrée la plus dangereuse des cinq ; intégralement recouverte de glace et de neige, c'est le royaume des forêts et des montagnes - c'est d'ailleurs dans les montagnes virlandaskiennes que se trouvent les plus beaux dragons. Les habitants du Virlandaska cultivent une tradition guerrière, rude, très proche de la nature et pourtant largement ouverte sur le commerce. Le Virlandaska a la particularité de ne pas avoir de capitale à proprement parler ; les grandes lignes politiques se décident dans la Forteresse du Faucon, la demeure traditionnelle des dirigeants virlandaskiens, qui a plus ou moins acquis le statut de capitale, bien qu'il ne s'agisse pas d'une ville.

          Aélis : c'est la province des chevaliers, de l'amour courtois et des tournois. Les traditions aéliennes sont innombrables et très compliquées, particulièrement au sein de la noblesse et de la royauté, et les gens y sont assez susceptibles, ce qui a tendance à multiplier le nombre de duels. Outre ces quelques détails, c'est une très belle contrée, très bucolique ; c'est en Aélis que sont composés les plus beaux poèmes. Sa capitale est la Cité Dormante.

         Province du Centaure : en-dehors de quelques émissaires, personne n'y a mis les pieds depuis plusieurs centaines d'années. On la prétend entièrement envahie par la brume. Sa capitale est Archemuraille.

         Drakolia : son nom lui vient de la Très Noble Maison des Coeur-de-Jade, les Rois-dragon, les souverains qui, depuis les origines de la contrée, se transmettent le trône de père/mère en fils/fille. La particularité de Drakolia réside dans son été permanent, engendré par les pouvoirs séculaires des Coeurs-de-Jade ; aussi, le jour de la mort du roi, il neige sur Drakolia. La contrée est renommée pour ses étoffes chatoyantes, ses villes somptueuses, ses marchés où l'on trouve de tout et ses tortures raffinées. Drakolia est également le pays des elfes, clairelfes et sombrelfes, qui se partagent le Nord-est du territoire. Sa capitale est Litulénia et on parle indifféremment de Drakolia ou de la Drakolia.

     

    Les Cinq Provinces ceinturent une zone de terre aride et inhabitée que l'on nomme très justement les Plaines Souffrantes (du fait que les prisonniers de guerre y étaient traditionnellement abandonnés). Afin de rendre les voyages plus faciles, plusieurs grandes routes ont été construites, qui permettent de passer directement d'une contrée à l'autre en s'épargnant le spectacle désolant des sables rouges des Plaines Souffrantes.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :